Le premier démarrage

Après plusieurs mois de discussion  de palabre est autres tracas. Il est enfin là devant moi.

Rien à voir avec mon 112 habituel de l’aéro-club Frontières Lorraines.(LFGS)

 Je connais tous les circuits sur le bout des doigts mais encore aucune expérience pour le démarrage du moteur en étoile qui pose souvent des problèmes en hiver. De plus je ne suis pas encore équipé pour regonfler les bouteilles d’air pour le fonctionnement du démarreur, du train, des freins et des volets de cet avion.

 Il me reste tout juste 30 Bar de pression dans la bouteille principale ce qui doit me permettre de faire une tentative de démarrage. Brassage intensif, purge des drains pour vérifier la présence d’huile dans les cylindres bas.(risque de oil-lock)

Tout est OK. Il fait –7°C en dehors du hangar.(La vrai et seule journée hivernale de cette année !!) Un pré-chauffage du moteur s’impose, je couvre le moteur, placement judicieux d’un petit chauffage d’appoint de salle de bain pour préparer la bête.

Quelques 30 min plus tard, mise du contact dans le hangar, l’aiguille de T° d’huile décolle du zéro. Ouverture du hangar ; l’appareil est maintenant sur le tarmac, je m’installe à bord.

Injection dans le carburateur, la pression monte, parfait ; injection dans les cylindres maintenant (x6), verrouillage de la pompe. OK .Contrôle de la check, contact batterie, ignition , bouteille ouverte, instrument sur on, test voyant, tout est normal.

Application 1/3 de gaz, le pouce sur le démarreur, l’index pour passer les magnétos sur both.

J’enfonce le bouton, un chuintement puis l’électrovanne claque, l’hélice tourne  difficilement puis une explosion, vite contact sur les deux , la main droite est prête pour faire une ou deux injections dans les cylindres pour aider au démarrage. L’hélice fait un tour puis le régime baisse, injection, ça repart, la puissance augmente progressivement la PA baisse.

Quel bonheur ce ronronnement, bon, ce n’est pas le moment de s’endormir, pression d’huile ok, pression d’essence ok, température cylindre en augmentation.

Après une dizaines de minutes je suis paré pour le roulage. La configuration train tricycle donne une visibilité vers l’avant parfaite le seul bémol est que le train avant n’est pas conjugué.

 Bon, un petit rappel cérébral, les palonniers au neutre je freine les deux roues, palonnier à gauche je freine à gauche, palonnier à droite je freine à droite (Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil blanc sur le bouton blanc…) tout ça avec la magnifique poignée de « vélo » sur le manche.

Lâché des freins, roulage immédiat avec une tendance à partir vers la droite. Evidemment, ce moteur tourne dans le sens horlogique et la « batteuse » de 2,40 m de diamètre avale l’air goulûment.

 Après quelques essais de changement de direction et un certain nombre de secousse par l’imperfection de mes freinages j’arrive à me rendre tranquillement vers le seuil de piste tout en ayant l’impression d’être dans un autobus en entendant les échappements des distributeurs pneumatiques des freins.

Au point fixe, essais moteurs, check-list, un petit coup de radio. Je m’aligne sur la piste. A la mise en puissance le Yak accélère à la hauteur de ses 360 Cv.

 Après plus ou moins 200 mètres je suis à 120 Km/h vitesse de rotation, je tire sur le manche en douceur l’avion quitte le sol rapidement est la vitesse grimpe presque aussitôt à 150 Km/h. Rentré du train, puissance et hélice à 80% le sol est déjà loin en dessous.

 Je décide de faire quelques tours de piste pour prendre connaissance du plan de descente. Avec une finesse de 7 en normal et de 5 avec les volets il faut remettre en question les repères habituels.

Vent arrière, PA à 55 pour descendre la vitesse sous les 200 Km/h, sortie du train, en final je pense être un peu haut mais après avoir sortie les volets sur une faible pente et à 170 Km/h, l’impression d’être soulevé est net, effectivement le plan de descente est assez impressionnant par rapport à celui de nos avions de Club classique. Le posé intervient vers 120 Km/h avec un effet de sol assez important.